🎥 Voile d’avant : définition, traduction, astuces et conseils

 

Transcript vidéo du mot marin : voile d’avant

Salut les voileux!!

C’est Ted du blog “A la voile”, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, on va voir un mot marin qui s’écrit : Victor, Oscar, India, Lima, Echo…Delta…Alpha, Victor, Alpha, November, Tango. C’est le mot VOILE D’AVANT.

La théorie: mot et définition

Définition de voile d’avant

La voile d’avant comme son nom l’indique est située à l’avant du bateau, contrairement à la grand-voile qui elle est  à l’arrière du bateau.

La grand-voile est fixée au mât et à la bôme. Le mât et la bôme font tous  les deux partie de la famille des espars.

La voile d’avant est fixée à l’étai. L’étai c’est le câble qui permet de fixé le mât vers l’avant.

La voile d’avant est de forme triangulaire et a donc trois coins. Le premier angle qui se situe  à l’avant de la voile s’appelle le point d’amure. Celui qui se trouve au sommet de la voile s’appelle le point de drisse. C’est là où on va faire passer le bout qui s’appelle la drisse et qui sert à remonter la voile, c’est-à-dire,  à la hisser. Un bout, je vous le rappelle c’est un cordage. Et le troisième point qui se trouve à l’arrière de la voile, c’est le point d’écoute. Le point d’écoute c’est là où on va passer les deux écoutes. On installe une écoute à tribord et une autre à bâbord de la voile pour pouvoir orienter la voile par rapport au vent.

La voile du temps : adapter sa voile d’avant à l’intensité du vent

Lorsque l’on navigue à la voile, c’est le vent qui propulse le bateau. Mais l’intensité du vent  change.  Lorsque l’on a un vent  faible, on va chercher à avoir un maximum de voilure pour pouvoir capter un maximum de vent. Par contre, lorsque l’intensité du vent  est très forte, on va chercher à réduire la voilure pour capter un peu moins  de vent pour pouvoir maîtriser notre puissance puisque  comme vous le savez la puissance  sans maîtrise  n’est rien.

Une solution pour pouvoir réduire la voilure, au niveau de la voile d’avant, est tout simplement de changer de voile d’avant. Il existe plusieurs voiles d’avant en fonction de leur taille et pour simplifier les choses on va voir quatre types différents en fonction du recouvrement de la voile.

Les types de voiles d’avant : génois, solent, foc et tourmentin

  • Dans le cas du génois, le recouvrement sera supérieur à 100%, c’est-à-dire, que la voile sera plus large que la distance entre l’étai et le mât.
  • Deuxième catégorie, le solent, dont la base de la voile, c’est-à-dire, la bordure à une longueur qui est égale à la distance étai/mât. Le recouvrement est de 100%.
  • Troisième type de voile d’avant, le foc, dont le recouvrement est inferieur a 100%, et le foc ne remonte pas jusqu’en haut  du mat. On dit  qu’il ne monte pas en tête.
  • Quatrième et dernière voile d’avant c’est le tourmentin, qui est la voile de tempête.

Traduction: anglaise et espagnole du mot voile d’avant

On va voir maintenant la traduction du mot voile d’avant, d’abord en anglais, qui s’écrit : Hotel, Echo, Alpha, Delta, Sierra, Alpha, India, Lima qui se prononce : Headsail.

La traduction maintenant en espagnol, de voile d’avant qui s’écrit : Victor, Echo, Lima, Alpha…Delta, Echo… Papa, Roméo, Oscar, Alpha et se dit : Vela de proa.

La pratique : astuces et conseils sur la voile d’avant

Voile d’avant sur enrouleur ou à mousquetons?

En pratique, la voile d’avant est fixée soit avec un enrouleur,  soit avec des mousquetons. Dans le cas d’une voile d’avant sur enrouleur on va trouver à la base de l’étai un enrouleur. Et la voile d’avant va être enroulée autour de l’étai grâce à un bout qui s’appelle la bosse de l’enrouleur. Et pour dérouler la voile d’avant on va tirer, c’est-à-dire border, une des deux écoutes.

Si la voile d’avant est à mousquetons on va endrailler  la voile d’avant à l’étai, c’est-à-dire, qu’on va fixer chaque mousqueton les un après les autres au niveau de l’étai en commençant  par le point d’amure de la voile. On va finir en installant la drisse au niveau du point de drisse de la voile d’avant.

Action de la voile d’avant par rapport au point de pivot

Le point de pivot du bateau, c’est son plan de dérive. Un plan de dérive est soit une quille, qui sera fixe, soit une dérive mobile qui est rétractable ou relevable.

Lorsqu’on va border la voile d’avant, c’est-à-dire, tirer sur son écoute, le vent aura tendance à peser plus sur la voile d’avant et donc sur l’avant du bateau. Ceci aura tendance à faire tourner le bateau dans le sens pour l’éloigner du vent. On dit que dans ce cas  le bateau  à tendance à abattre, à s’éloigner du vent.

Conclusion

C’était tout pour aujourd’hui sur la voile d’avant. J’espère que cette vidéo vous a plu. Je vous invite à aller sur le blog www.a-la-voile.fr pour encore plus d’informations sur le principe de la voile et pour pouvoir vous inscrire à la newletter. Je vous dis  à très bientôt pour un nouveau mot marin du Glossaire Malin en vidéo.

Termes de recherche:

  • Voile écoutes voile davant
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.