▷ Transat AG2R La mondiale : la transatlantique Concarneau Saint-Barthelemy qui dit oui à la mixité

Partager cette pépite
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Transat AG2R La Mondiale.

Je dois dire que c’est l’une des courses au large que je préfère.

Si vous n’êtes pas de cet avis, cet article va sûrement vous convaincre.

Voici sans doute les deux clés de son succès :

  • Des duos de haut niveau
  • Tous sur un support monotype.

Une course qui se court donc à armes égales et où la rotation entre équipier permet de tirer le meilleur du bateau de jour comme de nuit.

Transat AG2R : Une course au large de légende qui continue d’innover

Créer en 1992, la Transat AG2R LA MONDIALE permet aux skippers de la classe Figaro de se confronter à l’Atlantique tous les deux ans.

Elle incarne des valeurs de performance, de solidarité. Elle s’implique aujourd’hui pour mettre aussi en avant la mixité.

Vous l’aurez deviné, cette course au large à pour sponsor principale l’AG2R La Mondiale, spécialiste de la protection sociale et patrimoniale. C’est OC Sport qui l’organise, tout comme d’autres courses aux larges, dont la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Cette course légendaire va passer un cap avec un nouveau monotype muni de foil : Le Figaro 3.

Le départ de la prochaine édition aura lieu le 19 avril 2020. Rendez-vous à Concarneau, ville de départ.

Mais avant de pouvoir suivre la course et parcours les milliers de milles marins qui sépare les skippers du port d’arrivée…

… Et si on s’intéressait un peu au parcours ?

Parcours d’une transat aujourd’hui sans escale

Jusqu’en 2014, le parcours de la transat avait pour départ Lorient.

La transat se faisait avec une escale de 72 heures aux Canaries pour la 1ère édition puis l’île de Madère au Portugal pour toutes les autres

Depuis l’édition 2016, le départ est donné à Concarneau.

Tranat AG2R la mondiale parcours 3890 milles monotype figaro double duo barreatribord
Transat AG2R La Mondiale : le parcours

La transat se court sans escale avec un point de passage (waypoint) obligatoire au large de Las Palmas, aux Canaries.

Depuis les début de cette transat, le port d’arrivée est resté le même : Gustavia sur l’île de Saint Barth.

De Concarneau à Gustavia c’est 3 890 milles marins que les skippers doivent avaler de jour comme de nuit, soit 7204 km.

Maintenant que l’on sait où ils vont, il reste à savoir sur quel support les skippers vont s’affronter.

Un nouveau monotype innovant à l’image de la Transat AG2R

Depuis la création de la transat, les supports ont toujours été des monotypes de moins de 11 mètres. 3 générations se sont succédés.

Avec ce joli tableau, on peut comparer ces petits bolides des mers.

Monotype Figaro Bénéteau 1 Figaro Bénéteau 2 Figaro Bénéteau 3
Support pour laTransat AG2R de 1992 à 2002les 6 premières éditions de 2004 à 2018de la 7ème à la 14ème édition à partir de 2020dès la 15ème édition
Année de lancement – fin de série 1990 – 2002 2003 – 2017 2017 – …
Architecte naval Groupe FinotJean Berret Marc Lombard Lauriot-PrévostVan Peteghem
Longueur hors-tout* 9,14 m 10,15 m 10,89 m
Maître-bau* 3,25 m 3,43 m 3,48 m
Tirant d’eau* 1,80 m 2,15 m 2,50 m
Déplacement lège * 2 400 kg 3 030 kg 2 900 kg
Surface de voilure au près 55,50 m2 66 m2 70 m2
Spi 73 m2 85 m2 (symétrique) 105 m2 (asymétrique)
Innovation bi-safranballastquille à bulbe foil (2 chistera)bout dehors (spi asymétrique)Grand Voile à corne*

Quelques explications s’imposent

*Quelques définitions et remarques pour comparer les innovations :

  • Longueur hors tout : distance entre extrémité avant et arrière du bateau, en anglais LOA (length overall). Malgré l’ajout du bout dehors, la longueur du figaro 3 est similaire à l’édition précédente.
  • Maître beau : c’est la partie du bateau qui est la plus large. Par abus de language, on utilise le mot “maître beau” pour parler de la largeur du maître beau”. Il est évalué avec les 2 foils rétractés. Le maître beau du figaro 3 est du même ordre de grandeur que celui du figaro 2.
  • Tirant d’eau : c’est la hauteur de la partie immergée du bateau. Le figaro 3 à un tirant d’eau plus élevé. Le lest de la quille est donc plus efficace ce qui rend le bateau plus stable. Il permet aussi d’augmenter la surface de voilure au près sans excès de gîte. On dit que la raideur à la toile est plus grande. Le Spi du figaro 3 gagne 20 m2 de toile et gagne aussi en simplicité d’utilisation puisqu’il n’est plys symétrique mais asymétrique.
  • Déplacement lège : C’est le poids du bateau “vide” c’est à dire avec tous les équipements standards sortie d’usine. Le figaro 3 est donc plus léger que le figaro 2 !
  • La GrandVoile à cornes : les éditions précédentes ont une GrandVoile classique, à rond de chute. Le haut de la voile est en ligne horizontal et non arrondi. Ce qui permet de mieux fermé et ouvrir le haut de la voile et améliore le vrillage.

Un nouveau monotype très performant pour la Transat AG2R

Le figaro 3 est donc :

  • plus léger,
  • capable de porter plus de toile
  • muni de foil

Niveau chrono, il promet du lourd pour sa première Transat AG2R !!!!!

Voici le nouveau monotype Figaro 3 en image :

Il a déjà raflé trois récompenses à l’internationale avec :

  • Le prix du meilleur voilier dans la catégorie “de moins de 35 pieds” décerné par le NFNP (NEWPORT for NEW Products)
  • Le prix du meilleur voilier du salon nautique de NEWPORT
  • Et le titre de “Bateau de l’année 2019”  remis par le magazine Sailing World.

Si la performance est au rendez-vous, ce n’est pas le cas du confort.

Les figaristes sont unanimes : le figaro3 est moins confortable et ils se font plus mouillés en nav.

Est-ce la rançon du succès?

Après tout on a rien sans rien.

Une autre question subsiste encore.

Le figaro 3 est-il aussi fiable que son prédécesseur?

Réponse définitive en mai 2020, à l’issu de sa première transatlantique…

En attendant, je vous propose de vous replonger dans l’histoire de cette transat à travers les faits marquants des éditions précédentes.

Transat AG2R La Mondiale : une transat de légende, unique en son genre

Voyons ensemble les épisodes qui ont marqués l’histoire de la Transat AG2R et qui mettent en avant ses valeurs : la solidarité, la mixité et la performance.

Solidarité et Mixité

La solidarité en duo

La solidarité est une des valeurs fortes de cette transat.

Les duos sont complémentaires et entre les bateaux l’expérience est assez hétérogène bien que la course soit de haut niveau.

Dans les duos, certains skippers vont plus au feeling alors que d’autres sont très tournés vers l’électronique.

Les fins stratèges s’associeront avec de bons connaisseurs du bateau et de ses réglages pour former un duo gagnant.

La recette d’un duo gagnant

Et parfois, c’est tout simplement l’amitié qui prime sur la logique de la performance.

On n’est pas des machines sans coeur avec pour seul objectif : LA GAGNE.

Alors des navigateurs non professionnels ont le privilège de naviguer au côté des plus grands noms de la course au large.

Des skippers novices ou des miniistes passant en classe supérieure se confrontent à des figaristes multirécidivistes.

Parce c’est une course monotype, tout le monde à le même bateau. Ils traversent l’atlantique à armes égales.

 Ces conditions permettent de réellement comparer les duos purement sur leur maîtrise du bateau et sur leurs choix stratégiques tout au long de leur route qui même vers le soleil de Saint Barth.

2008 à vu la victoire d’un duo expérimenté mais “outsiders”. Ils ont su jouer avec la météo et prendre un risque en s’éloignant des leaders et du peloton de tête en prenant une option différente, plus Sud.

Alors qu’en 2014 on a fait de la place aux jeunes ! Le podium de cette année comptait plusieurs bizuths. La relève de la course au large est bien là.

La mixité est à l’honneur

La mixité est aussi mise à l’honneur.

Les duos homme/femme sont plébiscités

Et cela a été très remarqué.

Dès la 3ème édition de la Transat AG2R, en 1996, un premier duo mixte est monté sur le podium : Jean le Cam et Florence Arthaud.

Et en 2000, c’est un duo mixte qui remporte l’AG2R. Karine Fauconnier et Lionel Lemonchois passe la ligne d’arrivée les premiers après une régate très tactique dans une météo capricieuse. Cette édition sera aussi la plus longue de l’histoire de L’AG2R La Mondiale puisque les premiers sont arrivés après plus de 27 jours en mer.

À noter que pendant cette édition, le duo mixte Florence Arthaud et Philipe Poupon et le duo Isabelle Autissier et Sydney Gavignet étaient eux aussi sur la ligne de départ.

La mixité prendre également une dimension plus importante grâce aux Jeux Olympiques de 2024 organisé par la ville de Paris.

Pourquoi?

Et bien, c’est parce que la course au large fera sont entrée dans les épreuves officielles.

Le format est bien spécifique : double ET mixte.

La transat AG2R est donc toute indiquée pour se préparer à cette épreuve des JO.

En ce qui concerne le support utilisé en 2024, c’est encore la grande inconnue au moment où je tape ces lignes sur mon ordi, en confinement pour épidémie de coronavirus.

Donc affaire à suivre !

La performance à travers la monotypie

Plongeon dans l’inconnu

Certaines éditions précédentes ont été marqué par un réel plongeons de l’inconnu. 

Non pas parce que le parcours soit une nouveauté. Les transatlantiques, aller ou retour, sont depuis longtemps très “balisées” que ce soit pour les voyageurs au long cours où les courses au large de renommée internationale.

Mais parce que c’était le baptême du feu pour les voiliers monotypes !

La troisième série des petits bateaux de la classe figaro passent leur examen fin d’année.

Ces éditions sont un véritable test de fiabilité.

Et c’est aussi synonyme de défi pour les duos de skippers. Ils découvrent pour la première fois le comportement de leur monture au grand large, dans la tempête et sur plusieurs semaines.

Lors de la première édition, en 1992, c’est aussi la première transat des voiliers monotypes de la première série de Figaro Bénéteau (FB1).

En 2004, s’était au tour du FB2 de naviguer dans le grand bassin. Cette édition avait d’ailleurs été retardé de 4 jours à cause de très mauvaises conditions météo dans le golf de Gascogne et l’escale à Madère avait même été annulé et ainsi arriver dans les temps à Saint Barth.

Pour la 15ème édition, en 2020, c’est maintenant le Figaro 3 qui va faire son entrée dans la cours des grands.

Dans le registre plongeon de l’inconnu, on peut aussi signalé l’apparition d’un nouvel obstacle à l’approche de l’arrivée.

La marée brune !

Et oui, depuis l’édition de 2012 les duos gagnants ont du se frailler un chemin entre les tempêtes, les zones de calme mais aussi les algues : les sargasses.

Suspense jusqu’au bout

Bien souvent, les transats AG2R n’ont rien à envier aux grands romans à suspense de Michel Bussi ou Mary Higgins Clark.

Pendant plusieurs éditions l’incertitude sur le duo vainqueur était à son comble jusqu’aux dernières secondes de course.

En 2006, la course s’est achevé avec un peloton très serré à l’arrivée. 23 équipages atteignent le port de Gustavia en moins de 24 heures.

Du jamais vu!

Pendant l’édition de 1998, là encore, le suspense était haletant. La pétole s’en mêle et le jeu devient très tactique.

Au cours de l’année 2016, le duo gagnant a aquis la victoire dans un mouchoir de poche après un mini match race avec les deuxièmes sur la fin de la course et dans le petit temps. Dans ces conditions, une manoeuvre réalisée juste au bon moment peut faire toute la différence.

À l’opposé, le plus beau duel final reste sans doute la bataille pour la première place en 1994. Le match s’est déroulé cette fois-ci dans la nuit et sous un grain. Mais le plus exceptionnel, c’est l’écart infime entre les deux voiliers de course.

Après 3 longues semaines de course à travers l’Atlantique, les premiers passe la ligne d’arrivée avec seulement 63s sur les deuxième !

Vainqueurs parfois connus d’avance

Plus que connu d’avance, les vainqueurs ont parfois su prendre la tête de la course très tôt. Et ils ont maintenu leur effort et pris les bonnes décisions pour la conserver jusqu’au bout. Tout ça, malgré les attaques répétées de leurs concurrents tout aussi talentueux.

En 2002, le duo qui allait devenir les vainqueurs étaient presque convaincus de leur victoire dès le passage au large de Madère. Ce qui révèle bien l’importance de la descente vers le sud avant la traversée de l’atlantique. 

Puis, en 2010, même constat. Dès les premiers jours un duo s’est imposé en tête et n’a jamais lâché sa place. Grâce à leurs facultés de skipper hors pair ils ont dominé la course et on franchit les premiers la ligne d’arrivée

L’histoire se répète en 2018 où on assiste là encore à une victoire presque écrite d’avance, plus d’une semaine de course avant l’arrivée. Le duo hyper compétitif n’a rien lâché, chacun surveillant la moindre baisse de forme de l’autre pour le rappeler à l’ordre et le motiver pour aller chercher la victoire. Des effort qui payent avec un record à la clé.

En parlant performance, il est grand temps de découvrir le palmarès des années précédentes.

Classement et record de la Transat AG2R

Record

Le record actuel a été établit en 2018 pedant la 15 ème édition. Il a été réalisé par le duo Adrien Hardy et Thomas Ruyant sur le FB2 nommé AGIR Recouvrement.

Temps record : 18 j 11 h 48 min 22 s

Pour ce parcours de 3890 milles du parcours, cela correspond à une vitesse moyenne de 8,77 nœuds.

Classement

Palmarès et classement de La Transat AG2R ex Transat Lorient Saint Barth.

Départ de Lorient sur voilier monotype Figaro 1
1992 : Première édition16 bateaux au départ Jacques Caraës et Michel Desjoyeaux (Sill plein fruit – France 3) 24 j 08 h 40 min 34 s Frédéric Leclere et Loïc Blanken (ENO) 24 j 09 h 11 min 56 s Roland Jourdain et Jean-Luc Nélias (Sill La Potagère) 24 j 11 h 31 min 22 s
1994 : 2ème édition20 bateaux au départ Jean Le Cam et Roland Jourdain (Sill plein fruit – France 3) 20 j 20 h 34 min 26 s Bertrand de Broc et Marc Guillemot (Laiteries Le Gall) 20 j 20 h 35 min 29 s Hervé de Kergariou et Thierry Lacour (Brittany Ferries 2) 20 j 21 h 50 min 19 s
1996 : 3ème édition19 bateaux au départ Alain Gautier et Jimmy Pahun ( Broceliande ) 24 j 11 h 54 min 32 s Florence Arthaud et Jean Le Cam ( Guy Cotten – Chattawak) 24 j 13 h 20 min 09 s Frank Cammas et Jean-Luc Nélias (Skipper ELF) 24 j 15 h 35 min 09 s
1998 : 4ème édition24 bateaux au départ Bruno Jourdren et Marc Guessard (Nintendo 64) 22 j 14 h 24 min 11 s Michèle Paret et  Dominique Wavre (Carrefour prévention) 22 j 14 h 43 min 21 s Jean-Paul Mouren et Laurent Pellecuer (Marseille Entreprise Qualité) 22 j 14 h 47 min 11 s
2000 : 5ème édition42 bateaux au départ Karine Fauconnier et Lionel Lemonchois (Sergio Tacchini – Itinéris) 27 j 09 h 50 min 38 s Gildas Morvan et Bertrand de Broc (Cercle vert) 27 j 13 h 56 min 30 s Jérémie Beyou et Pascal Bidegorry (Volkswagen Castrol) 27 j 15 h 35 min 23 s
2002 : 6ème édition25 bateaux au départ Hervé Laurent et Rodolphe Jacq (Colbert Orco4) 22 j 13 h 06 min 55 s Jean-Paul Mouren et Alexandre Toulorge (Marseille Entreprise) 22 j 23 h 44 min 36 s Ronan Guerin et Ronan Cointo (Escal’Atlantic Saint-Nazaire) 23 j 02 h 09 min 36 s
Départ de Lorient sur voilier monotype Figaro 2
2004 : 7ème édition31 bateaux au départ Armel Le Cléac’h et Nicolas Troussel (Groupe CSE – Le Télégramme) 20 j 08 h 49 min 35 s Pascal Bidegorry et Sidney Gavignet (Banque Populaire) 20 j 10 h 19 min 15 s Romain Attanasio et Nicolas Berenger (Port Trebeurden) 20 j 15 h 20 min 53 s
Départ de Concarneau sur voilier monotype Figaro 2
2006 : 8ème édition28 bateaux au départ Kito De Pavant et  Pietro d’Ali (Groupe Bel) 19 j 22 h 24 min 30 s Dominic Vittet et Lionel Lemonchois (Atao Audio System) 19 j 22 h 42 min 30 s Jeanne Grégoire et Gérald Veniard (Banque Populaire) 19 j 23 h 15 min 55 s
2008 : 9ème édition26 bateaux au départ Laurent Pellecuer et Jean-Paul Mouren (SNEF et Cliptol Sport) 22 j 19 h 13 min 55 s Ronan Guerin et Luc Poupon (Solar Inox) 22 j 23 h 45 min 04 s Eric Peron et Miguel Danet (Concarneau – St Barth) 23 j 00 h 09 min 26 s
2010 : 10ème édition25 bateaux au départ Armel Le Cléac’h et Fabien Delahaye (Brit Air) 22 j 16 h 59 min 11 s Jeanne Grégoire et Gérald Veniard (Banque Populaire) 22 j 17 h 49 min 30 s Gildas Morvan et Bertrand de Broc (Cercle vert) 22 j 19 h 18 min 11 s
2012 : 11ème édition16 bateaux au départ Gildas Morvan et Charlie Dalin (Cercle vert) 22 j 08 h 55 min 45 s Erwan Tabarly et Eric Peron (Nacarat) 22 j 10 h 10 min 08 s Jeanne Grégoire et Gérald Veniard (Banque Populaire) 22 j 11 h 37 min 24 s
2014 : 12ème édition15 bateaux au départ Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat (Safran Guy Cotten) 22 j 06 h 17 min 59 s Fabien Delahaye et Yoann Richomme (Skipper Macif) 22 j 07 h 24 min 52 s Alexia Barrier et Laurent Pellecuer (30 Corsaires) 22 j 07 h 54 min 56 s
2016 : 13ème édition15 bateaux au départ Thierry Chabagny et Erwan Tabarly (Gédimat) 22 j 01 h 06 min 53 s Nicolas Lunven et Gildas Mahé (Generali) 22 j 01 h 10 min 57 s Adrien Hardy et Vincent Biarnes (Agir Recouvrement) 22 j 01 h 35 min 41 s
2018 : 14ème édition19 bateaux au départ Adrien Hardy et Thomas Ruyant (AGIR Recouvrement) 18 j 11 h 48 min 22 s Sébastien Simon et Morgan Lagravière (Bretagne – CMB Performance) 18 j 12 h 57 min 40 s Gildas Mahé et Nicolas Troussel (Breizh Cola) 18 j 15 h 36 min 40 s (8,69 nœuds)
Départ de Concarneau sur voilier monotype Figaro 3
2020 : 15ème édition22 Figaro 3 au départ Arrivée au port de Gustavia en mai 2020 prochain Arrivée au port de Gustavia en mai 2020 prochain Arrivée au port de Gustavia en mai 2020 prochain

Alors cette année, qui succédera au duo d’AGIR Recouvrement ?

Est-ce que le record établit il y a deux ans avec la série figaro 2 se pulvériser par le figaro 3 ?

Le départ de la 15ème édition de la Transat AG2R se rapproche et pourrait bien être menacé.

Faisons le point sur l’édition qui vient avec quelques nouvelles “fraîches”.

L’actualité de la Transat AG2R 2020 !

Point Coronavirus

Je ne pourrais pas commencer ce chapitre sans aborde l’épidémie du coronavirus. 

Vous vous en doutez, l’édition 2020 ne partira pas en avril.

Le départ de la course pourrait être reporté.

Pour plus d’information, vous pouvez vous reporter à la page dédiée sur le site officiel : https://transat.ag2rlamondiale.fr/actualites/la-transat-ag2r-la-mondiale-2020-ne-partira-pas-le-19-avril-prochain

Innovation 2020

L’inscription aux duos mixtes a été gracieusement offert par l’organisation de la course pour promouvoir la mixité.

Opération réussie?

4 duos sont mixtes sur 22. Un peu moins de 20%. C’est bien mais il y a encore du chemin à faire.

Les duos de skippers au départ en 2020

Liste complète des 22 duos, soit des 44 skippers, qui vont prendre le départ de la Transat AG2R La Mondiale 2020. Par ordre alphabétique du nom du FB3. Les 4 équipages mixtes sont en gras.

Monotype des duos : A-K

– Armel Le Cléac’h et Erwan Le Roux (Banque Populaire)

– Gildas Mahé et Thierry Chabagny (Breizh Cola)

– Loïs Berrehar et Tom Laperche (Bretagne CMB Performance)

– Estelle Greck et Laurent Givry (Cap Horn)

– Tom Dolan et François Jambou (Concarneau Entreprendre)

– Jérôme Samuel et Nicolas Salet (Erisma – groupe Sodes – Fondation Tara Océan)

– Martin Le Pape et Yann Eliès (Fondation Stargardt)

– Anthony Marchand et Alexis Loison (Groupe Royer – Secours Populaire)

– Xavier Macaire et Morgan Lagravière (Groupe SNEF)

– Pierre Le Boucher et Fred Duthil (Guyot Environnement)

– Benjamin Schwartz et Fabien Delahaye (Hellowork)

– Yannig Livory et Erwan Livory (Interaction)

Monotype des duos : L-Z

– Lou Berthomieu et Alan Roberts (La Benjamine de l’Océan)

– Benoît Hochart et Matthieu Roynette (La Chaîne de l’Espoir–Skiset)

– Eric Péron et Miguel Danet (L’Égoïste)

– Sam Goodchild et Corentin Douguet (Leyton)

– Amélie Grassi et Ambrogio Beccaria (Mutuelle Bleue pour l’Institut Curie)

– Gildas Morvan et Gaston Morvan (Non Communiqué)

– Tanquy le Turquais et Julien Villion (Queguiner – Kayak)

– Pierre Quiroga et Erwan Le Draoulec (Skipper Macif)

– Paul Cloarec et Renaud Mary (Sonergia)

– Nils Palmieri et Justine Mettraux (Teamwork)

On les aurait presque oublié. C’est pourtant elle qui vont accueillir les 44 skippers qui participent à la course.

Elles fêtent le départ des marins et célèbrent leur arrivée comme il se doit.

Je veux bien sûr parlé de la ville de départ Concarneau en Bretagne et la ville d’arrivée Gustavia à Saint Barthélemy.

Des Villes d’accueil tournée vers la mer pour la Transat AG2R

La Transat AG2R ne serait pas aussi belle sans les effort des villes de départ et d’arrivée.

Chacune d’elles vaut le détour, pour un weekend, une semaine, voire bien plus.

Un peu de géographie : où se trouve les villes mises à l’honneur?

Concarneau

La ville de Concarneau fait partie du département du Finistère, dans la région Bretagne.

Code postale : 29900

Coordonnées : 47° 52′ 34″ Nord, 3° 55′ 04″ Ouest

Gustavia (Saint Barthélemy)

La ville de Gustavia est le chef lieu de l’île de Saint Barthélémy, qui fait partie des Antilles françaises, dans la Caraïbe.

Code postale : 97133

Coordonnées : 17° 53′ 45″ nord, 62° 51′ 05″ ouest

Notez que la ville de Concarneau s’étant sur  41 km2. Elle est presque deux fois plus grande que l’île de Saint Barth dont la superficie, îlets inclus, est de 24 km2.

On compte aussi deux fois plus d’habitant à Concarneau avec 19050 concarnois (2017) contre 9793 saint barthinois (2016) sur l’île de la Caraïbes.

Et la météo dans tout ça?

Concarneau

La température moyenne en avril, au départ de la Transat est 10,1°.

Le climat est océanique.

Il pleut régulièrement mais les hivers doux et les étés aussi.

Gustavia (Saint Barth)

La température moyenne en mai, à l’arrivée de la Transat est de 27.3°.

Le climat est tropicale.

Il fait chaud toute l’année et pourtant, on distingue tout de même deux périodes dans l’année. Le Carême, de décembre à avril, plus frais et avec moins de pluie. Et de mai à novembre, c’est l’Hivernage où le temps est plus chaud et plus humide.

La saison cyclonique se situe en fin de cette période. L’île s’est d’ailleurs remise de la nuit du 6 septembre 2017. C’est ce jour là que le sort à frapper. L’île avait été complètement dévasté par l’ouragan Irma.

Des terroirs à découvrir

Concarneau : des spécialité bretonnes

Du salé : La Cotriade à base de poisson, le pot au feu breton : Kig-ha-Farz et l’Andouille de Guéméné.

Du sucré : le Kouign-Amann, le Caramel au beurre salé, le Far et le Gâteau breton.

Et en boisson : Du cidre ou sa cousine la lambig et le Chouchen semblable à l’hydromel pour accompagner votre dessert.

Saint Barth : des saveurs des antilles

Du salé : accras de morue, gratin de christophine, crabe farci, boudin antillais, mahi-mahi (daurade coryphène), colombo de porc, ou un court-bouillon de vivaneau. 

Du sucré : des fruits tropicaux à déguster en sorbet, gâteau, flan, pâté, confiture ou tout simplement, nature: fruits de la passion, ananas, mangues, bananes, cerises pays. 

Et en boisson : traditionnel ti’punch, rhum vieux, planteur ou punch (rhum arrangé)

Un tourisme lié à la mer

Concarneau

Les incontournables de Concarneau sont les suivants :

  • Les Plages
  • La Ville close
  • Les Halles de Concarneau
  • Le Chateau de Keriolet
  • Le Musée de la pêche
  • Le Marinarium

Pour en savoir plus, je vous recommande de visiter la page de l’office du tourisme : http://tourismeconcarneau.fr/

Saint Barthélemy

Il y a des choses à faire absolument avant de quitter l’île, en voici quelles unes :

  • Les plages
  • Le Fort Gustav et le Fort Karl à Gustavia
  • Corossol et Flamands
  • Morne du Vitet
  • Fêtes et festivals (l’arrivée de la Transat AG2R a lieu pendant le festival de théâtre)
  • Se recueillir sur la tombe de notre Johnny

Vous voulez découvrir Saint Barth? Alors n’hésitez pas à visiter le site de l’office du tourisme : https://www.saintbarth-tourisme.com/

Les autres courses des villes étapes

Concarneau

La Société des Régates de Concarneau organise :

La Solo Guy Cotten Concarneau : départ en mars ou avril en fonction des années. C’est une épreuve qualificative à la Solitaire URGO – Le Figaro

Le Challenge handivoile AG2R La mondiale : Il a lieu juste avant le départ de la Transat Ag2R

Les 110 Milles de Concarneau : Cette course au large de 24h à lieu en mai. Très accessible, puisqu’on peut y participer pour moins de 100 €.

Le  Rallye croisière  Concarneau – Les Acores – Concarneau : C’est  une navigation en croisière et non une régate. L’aller se fait mi juilletet le retour mi aout .

Duo Concarneau : Course du circuit mini 6.50 qui se déroule début septembre.

Saint Barthélémy

Saint Barth aussi est une terre de passionnés de voile où se rencontre chaque année novice et pro de la régate. Par contre, le ticket d’entrée peut se révéler très élevé.

Voiles de St. Barth Richard Mille : Célèbre régate de la saison hivernale, elle dure une semaine au mois d’avril.

St Barths Bucket Regatta : Cette régate du mois de mars est plus un plaisir des yeux tant elle est exclusive. Il faut en effet être invité pour pouvoir y participze et tous les voiliers font plus de 30.5 mètres.

Saint Brath Cata-cup : C’est une épreuve en duo sur catamaran de course qui se déroule en Novembre.

Transat Saint Barth Port-La-Forêt : C’est une transatlantique en solitaire de 3400 milles de la classe IMOCA60.  Elle est organisée par Imoca Ocean Masters à l’issue de la Transat Jacques Vabre. Elle permet aux skippers de se qualifier pour le Vendée Globe.

Ainsi s’achève notre “petit” tour d’horizon de la Transat AG2R. Vous avez des souvenirs dans l’une des villes qui accueillent la transat? De la transat elle-même?

Partagez les en commentaires !

Pour voguer encore plus loin :

Bibliographie

Pour en savoir plus, voici la bibliographie :
https://sport24.lefigaro.fr/voile/actualites/transat-ag2r-22-duos-au-depart-de-la-15e-edition-995319
https://www.ouest-france.fr/sport/voile/coronavirus-regates-et-courses-au-large-sous-la-menace-6777167
https://www.beneteau.com/fr/newsroom-test/une-pluie-de-recompenses-pour-le-figaro-beneteau-3-aux-etats-unis
https://www.tipandshaft.com/route-du-rhum/herve-favre-la-route-du-rhum-permet-a-oc-sport-detre-rentable-sur-un-cycle-de-4-ans/
https://www.la-croix.com/Sport/Voile-JO-2024-course-large-entre-Marseille-Corse-envisagee-2019-05-05-1301019684
https://fr.wikipedia.org/wiki/Transat_AG2R#cite_note-vainq2018-13
https://www.ag2rlamondiale.fr/nous-connaitre/toutes-nos-actualites/transat-ag2r-la-mondiale-2020-les-inscriptions-sont-ouvertes
https://transat.ag2rlamondiale.fr/

Termes de recherche:

  • meteo concarneau st bart
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.