🎥 Amarres / aussières : savez vous reconnaître une garde, une pointe et une traversiere ?

Partager cette pépite
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

⬇Quiz : testez-vous en fin d’article!⬇

Vous avez senti ???

GPT !

C’est le sujet de la vidéo du jour!

Ce sont les amarres !

G pour garde,

P pour pointe et

T pour pour traversière.

Ces cordages qui sont en fait très utile quand on est au mouillage ou alors au port. Lorsqu’on veut finalement stationner, amarrer le bateau.

Pour une voiture, c’est tout simple. Il suffit de tirer le frein à main une fois qu’on est stationné.

Pour le bateau, il faut s’accrocher !

Amarre aussiere GPT Garde Pointe Traversiere barreatribord voilier

Salut les voileux !

C’est Ted. J’espère que vous allez bien.

Voici une nouvelle vidéo de barreatribord. Aujourd’hui on va voir les amarres.

Si vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter et que vous n’avez pas encore reçu l’ebook que je vous offre, n’hésitez pas à le télécharger.

Le lien se trouve ici : https://a-la-voile.fr/ebook-debuter-voile

C’est un guide qui vous permettra de bien débuter à la voile.

Les amarres, on les appelle aussi des aussières.

Comment on place les amarres?

Et ce sont des cordages qui vont nous permettre d’amarrer notre bateau.

Pour ça, on va utiliser deux choses.

Les amarres sont des bouts et elles ont deux bouts (extrémités).

Un bout sera raccroché au quai et l’autre au bateau.

Ici, on a le quai. Et là, on a notre bateau.

Au niveau du quai, on a trois possibilités.

On va pouvoir avoir un anneau sur le quai.

On va mettre l’amarre dans l’anneau.

Autre possibilité, on aura une bitte d’amarrage.

Où là, on va passer l’amarre autour de la bitte d’amarrage.

Troisième possibilité, on aura un taquet d’amarrage.

Dans ce cas, on a soit la possibilité de faire un noeud de taquet. Ou alors vous passer l’amarre à l’intérieur du taquet.

On a vu ce qui se passe côté quai.

Côté bateaux, ce qu’on a ce sont des taquets.

On trouve des taquets à l’arrière, à babord, à gauche du bateau, et aussi à tribord.

On en a aussi à l’avant, à tribord et à babord.

L’amarre, on va l’accrocher, on dit la frapper, on va la frapper d’un côté au niveau du bateau. Et de l’autre au niveau du quai.

Dans la famille des amarres, la première que l’on va voir c’est G pour Garde.

G comme Garde, la gardienne des amarres

Alors, les gardes, à quoi elles servent ?

Et bien, elles vont permettre d’empêcher le bateau soit d’avancer soit de reculer. En fonction de là où elles sont placées sur le bateau.

Exemple.

Si on a une garde avant, elle est placée à l’avant du bateau. Elle est donc frappée à l’avant sur le taquet le plus du quai.

Ici, on va utiliser le taquet babord, à l’avant.

La garde va être placé comme ceci. Elle va permettre d’empêcher le bateau d’aller vers l’avant. On l’appelle la garde avant. Noté G1 sur le schéma.

Et on a aussi, à l’opposé de la garde avant, la garde arrière !

Noté G2 sur le schéma.

La garde arrière part de l’arrière du bateau

C’est à dire du taquet arrière bâbord. Elle va ensuite aller jusqu’au quai. C’est la garde arrière.

On a ici les deux gardes à poste. La garde avant et la garde arrière.

Les deux gardes montent la garde.

Un avantage des gardes, c’est qu’on va pouvoir immobiliser le bateau juste avec une aussière. Juste avec une amarre.

Si par exemple on utilise que la garde avant, avec un appui moteur on va pouvoir faire en sorte que:

– non seulement le bateau ne puisse pas aller vers l’avant,

– mais aussi qu’il reste plaqué au niveau du quai.

Si on a juste, la garde avant.

Je mets la garde arrière en pointillé.

Ce qu’on va faire c’est aller dans le sens du prolongement de la garde.

On va prolonger la garde que l’on conserve. C’est elle qui va nous donner la direction dans laquelle on va aller.

Ici on va aller vers l’avant et vers tribord, vers la droite.

Hop !

Avec la barre, on va s’éloigner du quai.

Comment ?

En allant vers l’avant, dans le prolongement de la garde qu’on a conservé.

Le bateau, il va vouloir aller vers l’avant mais il sera bloqué par la garde. Et il va vouloir s’éloigner du quai mais là, l’arrière du bateau se coller au quai.

BOUM !

Alors là, on a un problème.

C’est dangereux pour le bateau.

Merci les parebats !

Heureusement, on a les parebats !!

Les parebattages vont nous permettre de protéger le bateau du quai.

Pour cette manoeuvre, on a juste besoin d’une défense/ d’un parebattage en particulier à l’arrière.

Mais lorsqu’on amarre le bateau, on a avoir des parebats aussi à l’avant. Et aussi au niveau de la partie la plus large du bateau.

Le maître bau.

Ok?

On vient de voir un exemple avec uniquement la garde avant.

Lorsqu’on est dans le cas où on a juste la garde arrière, c’est le même fonctionnement.

Le prolongement de la garde nous donne la direction dans laquelle on va donc ici en arrière avec le moteur.

Plus précisément, on va aller en arrière et vers tribord pour éloigner le bateau du quai.

Et bien sûr, on va avoir nos défenses, parebattages pour pouvoir protéger le voilier.

On vient de voir les gardes.

Prêt pour découvrir une autre membres du clan des amarres ?

Si?

Alors maintenant on va passer au P.

P pour Pointe, la cafteuse de la famille des amarres

Alors les pointes, pareil y’a la pointe avant et la poite arrière.

La pointe avant se place à l’avant du bateau, c’est à dire au taquet avant.

La pointe avant, qu’est-ce qu’elle nous permet de faire?

Elle va empêcher le bateau d’aller vers l’arrière.

Point avant noté P3 sur le schéma.

La pointe arrière au contraire, elle part du taquet à l’arrière du bateau pour arriver au niveau du quai.

Qu’est-ce qu’elle va nous permettre de faire la pointe carrière?

C’est d’empêcher le bateau d’aller vers l’avant.

Une précaution à prendre.

Précaution importante !

Pour que la pointe fonctionne bien,

Pour que ce soit réellement une pointe,

Et qu’elle tire le bateau vers l’arrière.

Il faut que le point de tir soit le plus loin possible de l’arrière du bateau.

Idem pour la pointe avant. Il faut que le point de tir soit le plus loin possible de l’avant du bateau.

Si au contraire, le point de tir est trop proche du bateau :

– la pointe ne tire pas de manière efficace le bateau

– on aura plutôt une traversière.

T pour Traversière, l’aussière qui fait tout de travers

C’est ce qu’on va voir tout de suite.

Si jusqu’ici vous avez aimé cette vidéo, n’hésitez pas à vous abonner pour en découvrir d’autres.

Et aussi, vous pouvez la liker.

Ca va m’encourager à en faire encore.

On va passer aux traversières.

On a toujours une traversière à l’avant et à l’arrière.

Les traversières elles sont placées en travers du bateau.

Leur fonction?

Elles vont servir à vraiment faire en sorte que le bateau se cale au niveau du quai.

La traversière arrière qui est frappée au taquet arrière du bateau.

Et la traversière avant qui est frappée au taquet avant du bateau.

On a vu :

G pour garde;

P pour pointe et;

T pour traversière.

Petite confidence d’une traversière expérimentée

Une dernière choses concernant les traversières.

On peut utiliser cette astuce.

C’est très utile lorsqu’on est en solo ou en équipage réduit.

On va se placer en travers de notre futur point de tir, qui se trouve sur le quai.

Cela pourra être un anneau, un taquet ou une bitte d’amarrage.

Ce qu’on va pouvoir faire en accostant, c’est utilisé une seule aussière.

Lorsqu’on veut arriver au niveau du quai et stopper le bateau rapidement, on va frappée une amarre soit un winch au niveau du piano.

Où alors, si on a un taquet au niveau du maître bau, on va pouvoir faire passer l’aussière au niveau du taquet. Ensuite on va la renvoyé au niveau d’un winch d’éqoute de voile d’avant.

Cela va nous permettre, depuis le bateau, de lancer une aussière au quai. On aura fait une boucle précédemment à l’autre bout de l’aussière.

L’objectif, c’est que cette boucle se bloque au taquet ou à la bitte.

Pour finir, on aura juste à utiliser la manivelle de winch pour pouvoir ramener tranquillement le bateau au niveau du quai.

Conclusion sur les amarres

Voilà, maintenant vous connaissez l’essentiel sur les GPTs donc Garde Pointe et Traversière. Ce sont des aussières ou des amarres.

Vous savez pourquoi est-ce qu’on les utilise.

Comment identifier chacune d’elles.

Et quelles sont les précautions à prendre.

Pour aller plus loin, vous avez la possibilité de faire le quiz en 7 questions qui se trouve dans l’article sur le blog.

Le lien se trouve juste en dessous de cette vidéo. Vous allez pouvoir tester vos connaissances sur les GPTs.

Je vous dis à très bientôt.

N’hésitez pas encore à vous abonner si c’est pas encore fait et à partager cette vidéo.

Salut !

Pour voguer encore plus loin :

Quiz en 7 questions

Pour aller plus loin, testez vos connaissances avec ce quiz en 7 questions :

quiz Amarre aussière gpt garde pointe traversiere barreatribord

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager et en découvrir d’autres qui vous plairont sans doute, juste en dessous.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.