🎥 Gisement – Définition – Comment ? – Quand ? – 3 exemples pratiques

Partager cette pépite
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Golf

India

Sierra

Echo

Mike

Echo

November

Tango

C’est le gisement !

Alors qu’est ce que c’est ?

Le gisement c’est l’angle que fait la ligne de fois du bateau c’est à dire l’axe avant arrière du bateau avec la direction d’un point sur l’eau ou dans le paysage.

Et ça nous permettre de faire quoi ?

Ca va nous permettre de repérer un objet par rapport au bateau.

Alors parlons de cet angle.

Les points qui nous intéresse, ils peuvent être fixes comme un phare par exemple mais aussi mobile ça peut être un bateau qui est autour de nous.

Du coup l’angle peut être de zéro (0) jusqu’à trois cent soixante (360) degrés, c’est à dire tout autour de nous.

Cet angle, pour la plaisance, ce n’est pas réellement la valeur exacte qui nous intéresse.

Sa valeur absolue a peut d’importance pour nous.

Notre intérêt ? Il est plutôt dans sa valeur relative et comment est-ce qu’elle va évoluer dans le temps.

C’est ce qu’on va observer.

Mais d’abord,  comment savoir sa valeur exacte ?

Comment mesurer le gisement ?

En fait, il y a plusieurs moyens. Je vais en aborder deux dans cette vidéo.

L’un, c’est de manière mécanique. C’était utiliser et cela s’utilise sûrement encore dans la marine.

L’instrument de mesure s’appelle un taximètre.

Le taximètre, qu’est ce que c’est?

C’est finalement un rapporteur qui fait 360 degrés. Et le zéro est aligné avec la ligne de fois du bateau. Et on a un viseur qu’on va pouvoir tourner et orienter pour pointer directement vers le point qui nous intéresse. Que ce soit un point fixe ou un bateau qui passe.

Ce viseur s’appelle une alidade. Elle va nous permettre ensuite de lire exactement l’angle sur la graduation du rapporteur.

Comme ça, on va avoir la valeur absolue du gisement.

Une autre façon de faire, c’est avec l’électronique.

C’est tout simplement d’avoir un radar ! Le radar nous donne directement la valeur du gisement pour tous les objets qui sont dans le champ où le radar capte le signal.

On vient de voir comment est-ce qu’on va mesurer la valeur du gisement.

Mais ce qui va nous intéresser nous réellement en plaisance c’est l’évolution et l’observation du gisement.

Comment est-ce qu’il évolue dans le temps.

Quand utiliser le gisement?

Quand est-ce que ça va nous intéresser?

 Dans deux cas essentiellement !

Le premier, c’est lorsqu’on veut atteindre un point précis qu’ils soient mobiles ou non.

Et l’autre cas c’est lorsqu’on va à l’inverse vouloir éviter par exemple un bateau qui fait route de collision avec nous.

Le point essentiel dans ces deux cas, c’est le gisement constant.

C’est la notion de gisement constant.

C’est ce qu’on va voir tout de suite avec trois exemples pratiques.

Voyons maintenant les trois exemples.

Premier cas : atteindre un point précis en suivant un gisement

Premier cas, on veut atteindre un point précis.

Par exemple, lorsqu’on fait une prise de coffre. On va vouloir atteindre la bouée pour pouvoir s’amarrer à la bouée.

Ainsi on va utiliser le coffre comme ancre. Plutôt que d’utiliser la nôtre, on  s’amarre à la bouée et on utilise l’ancre fixe qui est là au niveau du coffre.

Pour se rapprocher du coffre, on va chercher à avoir toujours un gisement constant.

Dans la pratique, on va fixer un point sur notre bateau et on va aussi avoir un point fixe qu’on va choisir au niveau du coffre.

Qu’est ce qu’on va faire?

Lorsqu’on s’approche du coffre, on va chercher à toujours garder l’alignement entre le point fixe sur notre bateau et le point que l’on veut atteindre.

Exemple, on pourra prendre comme point fixe sur notre bateau un chandelier. Vous savez, ce sont les longues pièces métalliques qui permettent de supporter les filières qui font le tour du bateau.

On peut par exemple prendre ce point.

Voilà c’est ainsi que l’on va pouvoir atteindre un point précis.

On va garder le gisement constant.

Si jamais cet article vous l’avez apprécié n’hésitez pas :

  • à le liker ;
  • et à le partager !

Sachez aussi que je vous offre un guide pour bien débuter à la voile. Votre ebook cadeau est ici : https://a-la-voile.fr/ebook-debuter-voile

Deuxième exemple  : éviter un point précis grâce au gisement

À l’inverse, on veut parfois éviter des dangers !

Typiquement, on veut éviter de rentrer dans les autres bateaux. On veut éviter la collision et éviter un abordage.

Pour ça, on va observer le gisement.

On part d’un point où on se dit  : “ah tiens, ce bateau là, peut-être qu’il est en route de collision avec nous”.

ALors, on va choisir un point fixe sur votre bateau et un point fixe sur l’autre bateau, qu’on va aligner.

Ensuite, on va regarder comment est-ce que ces deux points évoluent l’un par rapport à l’autre.

Premier cas : on passera devant l’autre bateau

Le point fixe qui est sur l’autre bateau, que l’on a choisi, il il est en train de reculer par rapport au point fixe qu’on a pris sur notre bateau.

Ca veut dire que nous on va passer devant le bateau que l’on est en train de regarder.

Là, pas de problème.

Deuxième cas : danger route de collision, RIPAM !

Autre possibilité, c’est que le bateau le point fixe de bateau et le point fixe de l’autre bateau en fait il ne s’éloigne est pas vraiment.

Un coup, il y en a un qui passe devant , un coup, il passe derrière. Mais grosso modo le gisement n’est pas constant constant.

Mais il n’évolue pas beaucoup.

Là, il y a danger, il y a risque de collision.

Pour éviter les abordages, il y a les règles du RIPAM  qui est le règlement international pour prévenir les abordages en mer.

Il définit des privilèges, pas des priorités.

Même si on est privilégié, si jamais l’autre bateau, il continue sa route et qu’on est toujours en route de collision, ben on va changer de route.

Clairement.

Même si on a le privilège.

Tout ça, c’est lorsque le gisement, il reste constant : là il y a danger !

Troisième exemple : on passera derrière l’autre bateau

Troisième possibilité, c’est que notre point fixe, le point fixe de notre bateau, on voit qu’il passe derrière par rapport au point fixe de l’autre bateau.

Ca veut dire, dans ce cas là, que l’autre bateau, lui, il va passer avant nous. Il va passer devant nous.

Là encore, on n’a pas de problème.

On est tranquille.

On n’est pas en route de collision et il n’y aura pas d’abordage.

C’était le troisième cas possibles.

Troisième cas  : relation entre relèvement et gisement

Dernière chose… ça concerne les angles.

On a parlé du gisement mais lorsqu’on parle d’amer, en général, on parle de relèvement.

On va aller mesurer le relèvement grâce à un compas de relèvement pour pouvoir se repérer.

Ca peut être avec trois relèvements, mais ça peut être aussi avec un seul relèvement. On peut aussi se repérer comme ça.

Le relèvement vrai, c’est l’angle entre le nord vrai qui est indiqué sur la carte, qui vers le haut, et la la la direction de l’amer.

Le gisement, lui, c’est l’angle qui est entre la direction de l’amer et la ligne de foi du bateau.

Et entre le nord vrai et la ligne de fois du bateau ?

Qu’est ce qu’on trouve comme angle?

Ce n’est pas le gisement ni le relèvement, c’est le cap !

Le cap du bateau.

Si on prend l’exemple du relèvement vrai, qu’est ce que ça nous donne ?

Ca nous donne que le relèvement vrai il est égal au cap vrai plus le gisement.

On vient de voir la formule pour pouvoir faire la relation entre ces trois angles.

Voilà c’était tout pour le gisement.

J’espère que cette vidéo vous a plu.

Si vous pensez qu’elle peut être utile, n’hésitez pas à la partager.

En attendant, la prochaine vidéo, je vous dis à très bientôt.

Salut.

Pour voguer encore plus loin

En parlant de relèvement !

Il faudra bien faire attention aux deux sirènes ! La Déclinaison magnétique et la déviation du compas.

Et de nuit, on fait comment ?

Pour pouvoir repérer les feux des bateaux, on a à bord le livre des feux. Ouvrage obligatoire seulement à partir de 6 milles d’un abri (semi-hauturier et hauturier). Mais bien utile aussi en navigation côtière !

Pour vous aider à identifier sur la carte les feux que vous avez observé, je vous invite à regarder cette vidéo.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager et en découvrir d’autres qui vous plairont sans doute, juste en dessous.

Termes de recherche:

  • mesurer un gisement ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.